La Normandie, une identité impressionniste

Cette année, le festival Normandie impressionniste organise sa quatrième édition avec laquelle il fête ses 10 ans d’existence. Si le lancement de cette initiative avait soulevé l’enthousiasme de tous les acteurs du secteur culturel et touristique, peu auraient parié sur une telle longévité. Cette dernière est le signe d’un important regain d’intérêt pour ce mouvement qui, de ses origines à la fin du XIXe siècle et jusqu’à aujourd’hui, a profondément marqué l’histoire de l’art. Depuis dix ans, de très nombreuses expositions sont organisées partout en France et dans le monde, de très nombreux ouvrages, des plus pointus aux plus classiques, sont publiés, et le public, français comme international, montre un véritable engouement pour cette période, ces artistes et ces œuvres.

Dès les premières heures de l’impressionnisme et les séjours des peintres sur la côte et à Rouen, la Normandie, en tant que territoire, et ses acteurs, notamment les collectionneurs, ont joué un rôle majeur dans l’histoire du mouvement. En revenant sur les pas de ces premiers protagonistes, les historiens de l’art ont su mettre en valeur un héritage exceptionnel, que la multiplication des manifestations culturelles et des initiatives touristiques organisées autour de cette thématique continue de célébrer. L’ambition de ce dossier est justement d’adopter une perspective longue afin de mettre en lumière les différentes facettes de l’identité impressionniste de la Normandie et les mécanismes de la mise en mémoire impressionniste de ce territoire.

À travers les spécialités respectives des participants de ce dossier, jeunes chercheurs, universitaires confirmés, commissaires d’exposition, conservateurs et professionnels du tourisme, l’objectif est de retracer la constitution d’un patrimoine de peintures et de paysages naturels pour comprendre les enjeux de sa valorisation contemporaine, qu’elle soit muséale, éditoriale ou touristique. Les profils pluriels des auteurs démontrent aussi et à nouveau que l’impressionnisme, loin d’être réservé aux spécialistes et loin d’être cantonné aux murs des musées, est une thématique actuelle et large, dont la Normandie a su se saisir pour en faire un de ses atouts territoriaux majeurs.

Félicie FAIZAND DE MAUPEOU et Hadrien VIRABEN,
docteurs en histoire de l’art

Nouveau numéro

L'impressionnisme en Normandie